Menu

Histoire et patrimoine



À l’origine, La Réorthe était un prieuré fondé par les moines de l’abbaye de Luçon au XIe siècle. L'origine du nom n'est pas clairement établie, pour les uns le nom viendrait du latin Rivem ortum signifiant "lieu des sources". Pour les autres, la commune doit son nom au patois vendéen "rothe", désignant la branche de chêne ou de châtaigner qui servait autrefois à lier les fagots.
Les liens sont nombreux et naturels à la Réorthe: les deux Lay confluent à l’Assemblée ; la plaine et le bocage marient leurs terres au Nord de Féole ; la Rochelle et la Côte Vendéenne reçoivent leur eau du barrage de l’Angle Guignard , la D137 traverse la commune du nord au sud. Cet axe très fréquenté, qui relie Bordeaux à Saint Malo, connecte la commune à l'A83 au sud (à 10 km).

En plus des 3 principaux villages (Féole, le Bourg et la Leue), la commune compte de nombreux lieux-dits, dont certains ont un intérêt patrimonial ou pittoresque :

-Chateauroux : ancienne forteresse romaine  (Castrum Rodulphi), qui fut la résidence d’été des évêques de Luçon jusqu’à sa destruction en 1794. Le château actuel date de 1825.
- La Touche : Ancienne commanderie des chevaliers de St Jean de Jérusalem (ordre de Malte).
- La Baudière : Très vieille demeure seigneuriale au bord du Lay.
- L’Aubraie : Château fort avec quatre tours d’angle, douves profondes et larges meurtrières. Située à Féole, c’est la propriété de la famille Clemenceau. Le Tigre y passa quelques années de sa jeunesse.
- Le Berg : ancien moulin à eau bien conservé.
- L’Assemblée : confluent du Grand et du Petit Lay ; un passage à gué permet d’accéder à la rive droite et au village du Fuiteau.
- L’Angle Guignard : barrage érigé en 1950, c’est une réserve d’eau potable, longue de 6km et contenant près de 1.8 millions de m3 et d’une surface de 55ha. Ces rives boisées offrent de jolis points de vue. Les pêcheurs y sont nombreux.
- Libaud : Surplombant le barrage de l'Angle Guignard, le village de Libaud est un lieu de résidence calme et verdoyant. Au fond du village, on trouve la Rue de l'Abbaye, appelée ainsi en souvenir d'une  seigneurie vassale de l'abbaye de Fontevrault. Libaud est aussi le point de départ du sentier de randonnée "Sentier de Libaud – Retenue de l’Angle Guignard – Côteaux etVallons ".
- Poële-Feu et la Place : situé en bordure de rivière, espace public départemental de 2 hectares aménagé avec des tables de pique-nique.

Le Bourg : Erigé sur un éperon rocheux. C’est au XIème siècle qu’un prieuré fut érigé par les moines Bénédictins de St Michel en L’herm qui trouvèrent l’endroit propice, avec des ravins au Nord, à l’ouest et au Sud et une forêt immense et impénétrable à l’est, donc un endroit facile à défendre. Au XIIème siècle, les moines décidèrent de la construction d’une église, baptisée « Notre Dame de l’Assomption » .

Cette église a subi différentes évolutions et modifications au cours du temps. Elle a été entièrement restaurée en 2008.  Cette église offre quelques curiosités : un cadran solaire sur le clocher datant de 1655 ; une cloche, parmi les plus anciennes de Vendée  nommée Estienne , baptisée en 1504 ; un tableau : «Christ Mort», copie d’une œuvre de Philippe de Champaigne, restauré en 2017.

 











Mairie de La Réorthe - Contact et horaires

Téléphone : 02.51.27.81.52
Adresse e-mail : mairie@lareorthe.fr

Heures d'ouverture au public :

mardi et jeudi de 14h à 18h
mercredi de 8h30 à 12h30
vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h
samedi (semaines paires) : de 9h à 12h

Les samedis ouverts au public en 2019 sont les suivants (2ème semestre) :
10 AOUT
7 SEPTEMBRE - 21 SEPTEMBRE
5 OCTOBRE - 19 OCTOBRE
2 NOVEMBRE - 16 NOVEMBRE
30 NOVEMBRE - 14 DECEMBRE
28 DECEMBRE

Monsieur le maire, Jean-Claude AUVINET, assure une permanence le mardi après-midi et sur rendez-vous.